265169048_10226715044601857_7063413929948455745_n.jpg

Qui suis-je ? un aperçu de mon parcours

Un chemin d'acceptation de l'incarnation, de l'enfant à l'homme, et d'homme à homme Amoureux. 

Né dans une famille aimante où la musique a toujours été très présente, j’étais un enfant plutôt timide et réservé, un adolescent assez mal dans sa peau. Aussi loin que je m’en souvienne j’ai toujours été d’un naturel observateur.

A l’âge de 17 ans, alors que je ne me sentais plus à ma place depuis longtemps à l’école je pars en Pologne pour un service volontaire européen d’un mois et j’enchaîne peu après sur un SVE de 7 mois en Turquie.

A mon retour en France, un peu paumé, je fais quelques petits boulots à droite à gauche, et je pars ensuite en Australie pendant un an, ou je vis dans une communauté auto-suffisante.

En 2013, suite à une année chaotique ma vie bascule totalement. Un peu au bout du rouleau, je fais une rencontre qui change ma vie et j’apprends que j’ai un ulcère à l’estomac.

Suite à cette nouvelle je décide que je veux vivre, je vis des ouvertures spirituelles très intenses, je mets plusieurs mois à m’en remettre et mon mode de vie change du tout au tout.

Je commence le Qi gong, la méditation, et pendant plus d’un an je passe littéralement mes journées entières à écouter les satsang de Sri Mooji, les vidéos d’Eckhart Tolle, les enseignements du Neo-advaita (la quête du Soi), de Ramana Maharshi et de Papaji.

Mon désir de me connaître et me découvrir en tant qu’humain et conscience, ne m’a jamais réellement quitté depuis.


Avec le recul, je me rends compte que même si j’avais besoin de me reconnecter davantage à mon essence et ma lumière, j’ai souvent utilisé la spiritualité comme fuite à l’incarnation. J’étais encore très souvent coupé de la souffrance et du plaisir.

En 2015 je crée l’entreprise Stardrum, un instrument aux sonorités apaisantes fabriqué à partir de bouteilles de gaz recyclées, une activité dans laquelle je me sens bien, j’ai la chance de rencontrer énormément de monde, de bouger un peu partout pour des salons du bien-être et des prestations.

En 2018 j’arrive à un point de dégoût de la spiritualité telle que je la percevais, je prends conscience que d’avoir placé tous ces enseignants et enseignements au-dessus de moi, comme un idéal à atteindre, m’obligeait à être dans le déni permanent de qui j’étais réellement, refusant de voir nombre de mes ombres, et surtout m’empêchant de trouver le maître et le Père en moi.

Je participe à un stage avec Franck Lopvet peu après, et depuis je fais peu à peu le chemin de retour à une spiritualité bien humaine, et incarnée.


En 2020 je me forme à différents outils tels que le coaching, le channeling énergétique, la libération des mémoires cellulaires et la reprogrammation du subconscient, afin d’accompagner les humains dans la découverte et la connaissance de qui ils sont, et la libération de mémoires limitantes inscrites dans le corps.

 Je suis aussi passionné par l’union et l’équilibre du masculin et du féminin en soi, le Tantra, le fonctionnement de nos polarités sexuelles, le couple et la place de l'homme dans notre société.

Actuellement je propose des séances d'accompagnement en individuel, des cercles d'hommes et des voyages sonores.

 

Inspirations & formateurs lors de mon parcours.

Bruno Santer, EDHEC Business school, Philippe Raymaekers, Sri Mooji, Franck Lopvet, Kain Ramsay, François Breton, Wim Hof, Sanaya Roman & Duane Packer, OMNA School, Myriam Brousse, Corps sacré corps sauvage, Tantric Hero's Journey, Shashi Solluna, Sofia Sundari, Stéphane Drouet, David Deida, Russel Brunson, Jeff Brown, Jeff Foster.